Photo de Noémie Fuks

Le dessin est pour Maiiva une expression essentielle, un moyen de satisfaire un besoin impérieux : celui de témoigner. Le récit de son vécu d’enseignante en zone sensible sur son blog BD maclassepasclasse a signé le début de sa plongée dans le monde du dessin engagé.

Reporter en immersion, elle tire de ces expériences une perception différente du monde, une ouverture, qu’elle désire offrir aux lecteurs dans ses bandes dessinées.

 

Elle aborde des sujets de terrain, régionalistes, et questionne le rapport à l’animal, à la nature. Suite à une collaboration avec une chercheuse en environnement, les éditions Actes Sud et Bruno Latour ont publié des dessins de Maiiva dans Les carnets du paysage et dans Critical zones - sélection meilleur livre d'art 2020 du New York Times -. Cardère éditeur a publié sa bande dessinée Dans les pattes moutonsun reportage dans le quotidien d’un berger, par delà les clichés. Ce travail a fait l'objet d'une exposition, "Berger, un métier je vous fais un dessin?", à la Maison des cultures pastorales alpines" d'un an

Encre, lavis, rotring et aquarelles en poche, elle voyage léger. «Croquer sur le vif, c’est mon yoga. Je dessine mon quotidien, directement à l’encre, sans crayonnés, pour savourer le plaisir de l’instant présent.» La finesse de ses outils donne vie aux détails, aux aspérités, qui apportent de l'authenticité. La sensualité de l’eau crée un dessin sensible et nuancé.

Elle dessine “en live” des évènements, réalise des carnets reportage pour des festivals, des carnets dessinés de mariage. Et crée des illustrations pour des maîtres de conférence et des entreprises

Maiiva donne des cours d'art à des enfants depuis plusieurs années et partage ainsi sa passion avec ses élèves. Elle a animé des ateliers fanzines pour adultes. Ravie par ses séjours en résidence d’artiste (SiloJardin d’Alice, Maison du berger ) c’est avec plaisir qu’elle renouvèlera l’expérience en d’autres lieux.

Pour en savoir plus contactez-la,  suivez-la sur Instagram.